Accueil  >  Les témoignages des clientes

Nathalie (Haut de Seine)

C'est ma première grossesse à 36 ans et je m'intéresse depuis longtemps aux produits naturels, sains, bio, etc. j'essaie d'avoir une alimentation la plus équilibrée possible et de faire attention à ma santé (ne fume pas, bois peu, etc.). Bref, j'essaie d'avoir une vie saine même si je ne suis pas très sportive (personne n'est parfait). 

C'est au hasard de mes longues heures de navigation sur Internet en quête du meilleur pour mon futur bébé que j'ai découvert le Belly Armor. Tout de suite interpellée par ce produit, je ne l'ai pourtant pas commandé d'emblée mais y suis revenue quelques semaines après car l'idée avait fait son chemin : j'ai un ordinateur portable que j'utilise presque quotidiennement à proximité de mon ventre, je consulte souvent mon iPhone dans les transports en commun en me rendant à mon travail. Et dans les transports en commun aux heures de pointe, vous côtoyez très souvent des personnes qui téléphonent, envoient des SMS, etc. et donc vous font "profiter" de leurs ondes sans que vous n'ailliez rien demandé.  Le Belly Armor m'a semblé être la meilleure arme pour protéger mon bébé durant ces quelques mois très importants du début de la vie, presque comme une évidence car même si les avis sont partagés sur l'impact des ondes sur la santé, le principe de précaution prévaut pour ce qui me concerne !

Le Belly Armor est parfait à tous points de vue, discret il s'adapte sans problème à vos tenues (personnellement, j'ai choisi de le mettre en dessous de mes vêtements car nous sommes encore en hiver). Je le porte quotidiennement jusqu'au coucher, on n'est jamais trop prudent et il passe tellement inaperçu que c'est devenu une habitude. 

Je n'ai qu'un seul regret : ne l'avoir commandé qu'au 4ème mois de grossesse (ça passe tellement vite) mais mieux vaut tard que jamais. C'est une des premières choses que je recommande aux futures mamans. Contrairement à une crème, on est sûr de son innocuité et je trouve que ça vaut la peine de prendre quelques précautions supplémentaires pour le bien-être et la santé de son enfant dans un monde de technologies modernes dont on peut désormais difficilement se passer.